Soutien psychologique

Groupes de Paroles (soutien psy) pour les personnes en situation de migration
Tous les lundis de 18h30 à 20h  au Mille Bâbords, 61 rue Consolat
 
Si vous voulez venir mais que vous n’osez pas, ou que vous connaissez quelqu’un pour qui vous pensez que ce serait bien mais que vous ne savez pas comment aborder les choses avec lui, vous avez les flyers qui expliquent de quoi il s’agit en liens ci-dessous, nos numéros sont dessus, et les conseils d’orientation dans la suite du mail au besoin.
 

///ENGLISH///

Speaking group for persons in migration process, 

Every Monday, from 6.30 to 8PM to Mille bâbords’s place.

Below, you get the English flyer’s link for more information and our phone numbers are on the flyer if you want to ask questions.

Chaque lundi,

Groupe de parole pour personne en situation de migration

De 18h30 à 20h,

Au local de Mille Bâbords,

61 rue Consolat, 13001 Marseille

Each Mondays

Speaking group for person in migration process,

From 6.30PM to 8PM,

To Mille Bâbords’s place,

61 rue Consolat, 13001 Marseille


 
Enfin, si vous êtes professionnels psy ou si vous en connaissez, que vous êtes intéressés par le soutien psy aux personnes en situation de migration (voire aux solidaires) et que vos valeurs rejoignent celles portées par le Manba (en bref, permettre à chacun de développer les outils de sa propre émancipation), n’hésitez pas à nous contacter car nous cherchons vivement à étoffer notre équipe pour proposer plus d’actions à vocation thérapeutique et pouvoir envisager de répondre à plus de sollicitations qu’à ce jour (un groupe de parole hebdo, les orientations et les urgences).
 
Comment « bien » orienter les personnes sur le groupe de sorte qu’elles osent y venir ?

Plusieurs options selon vos disponibilités :

– leur donner le flyer (anglais ou français) ou mieux, le lire avec eux et répondre à leurs éventuelles questions ou leur expliquer selon leur niveau de compréhension de l’écrit,

– si le groupe les intéresse, les inviter à se mettre en contact avec nous ou leur proposer de le faire pour eux.

– Idéalement, accompagner la personne au local (45 boulevard de la libération) ou lui proposer d’y aller avec quelqu’un qui y vient régulièrement.