Appel à témoignages

Ne nous laissons pas intimider par les tentatives de l’Etat d’écraser les habitant.es de Noailles mobilisés et d’imposer une présence policière brutale dans nos quartiers (ratonnade à Noailles, gazages sur la Plaine) Témoignons et dénonçons publiquement ces exactions !

Inauguration du local Al Manba ! – 28 Janvier – 14h

INAUGURATION DU LOCAL DU COLLECTIF SOUTIEN MIGRANT-E-S 13
—————————— ——-
JOURNÉE PORTES OUVERTES
—————————— ——-
Ce dimanche 28 janvier 2018 de 14h à 19h
—————————— ——-
8, rue Barbaroux, à côté de l’église des Réformés
—————————— ——-
Le Collectif Soutien MigrantEs 13 / El Manba est en pleine ébullition !
Entre les permanences juridiques, l’accueil et l’hébergement aux copains et copines, les actions et les manifestations multiples, l’organisation et le suivi des Mineurs à Pressenssé, les cours de français, la mise en place de nouvelles activités, les réunions, la friperie, … le local est plus que jamais très investi.
Il faut dire qu’en décembre dernier, des copains ont bossé à fond et ont redonné de la gueule au local, filant ainsi un coup de moral et une envie sans précédent de faire vivre le lieu pour et par tout le monde.
Il est donc grand temps de vous présenter le nouveau lieu et les activités qui font Al Manba!
Il nous fait donc plaisir de vous inviter à une super journée ce dimanche 28 janvier 2018, dès 14h.
Tables d’informations, présentations des activités et actions, expo photos, apéro, musique pour votre plaisir.
Faites tournez le mot, l’invitation, apporter des choses à grignoter et boire si vous voulez, passez le mot.

Cette journée sera l’occasion de se rencontrer, de se (re)connaître, de tisser des liens, de créer de nouvelles envies, de proposer de nouveaux projets, d’approfondir nos rapports.

On vous attend !!

 

Les institutions veulent tuer Ibrahim

du blog « Derrière les frontières » : http://desutopies.blog.lemonde.fr

Ce dimanche matin, devant le tribunal de grande instance de Marseille, une cinquantaine de personnes sont présentes pour protester contre l’arrestation et la déportation d’Ibrahim. Ce militant soudanais, très intégré dans les réseaux locaux de solidarité aux migrants, est dubliné aux Pays-Bas, où sa demande d’asile a été rejetée. Cela signifie qu’il va être renvoyé aux Pays-Bas et que de là-bas, il va être expulsé vers le Soudan.

Ibrahim vient des Monts Nouba, une région en guerre au sud du Soudan, disputée par des indépendantistes et des opposants du gouvernement dictatorial d’el-Béshir. Le Mont Nouba est dans un état similaire au Darfour et ses habitants sont considérés comme des menaces au régime en place. Ibrahim, en particulier, est connu par les services de renseignement soudanais pour avoir participé à des manifestations. Il a des amis qui ont été torturés et tués pour ces raisons. Il est probable que le même sort l’attende à peine les pieds remis sur le sol soudanais.

Pourtant, Ibrahim a fait tout ce qu’il pouvait pour demander l’asile en France. Il voudrait rester ici, où il a déjà beaucoup d’amis depuis qu’il est arrivé il y a un an.

Continue reading

Mort d’un jeune homme de 23 ans au centre de rétention administrative de Marseille – quand leur machine à expulser tue !

Suite au « suicide » d’un jeune albanais, l’article détaille les conditions de détention au CRA de Marseille ainsi que les dégats des politiques migratoires du gouvernement Macron.

Jeudi 14 décembre 2017, un jeune homme albanais de 23 ans a tenté de mettre fin a ses jours par pendaison au sein du centre de rétention administratif de Marseille. Suite à plusieurs jours de tentative de réanimation, ce jeune homme est finalement décédé.

Son acte était jugé comme incompréhensible, ce jeune ne vivant pas – contrairement à nombre des personnes enfermées avec lui – son éventuelle expulsion comme une angoisse. Il avait exprimé son souhait de retrouver sa famille pour les fêtes de fin d’année en Albanie.

Continue reading

Concert de solidarité avec les migrant.e.s – 6/01/18 – Machine à Coudre

A l’heure ou de plus en plus de personnes fuient les guerres et la misère, l’Etat a décidé de durcir une fois de plus les conditions d’accueil des migrant.e.s. La volonté est d’expulser massivement, en plus de refouler et d’intimider les arrivant.e.s via un dispositif policier de grande envergure.
De nombreux individu.e.s, collectifs, syndicats, refusent cette politique et organisent l’accueil de ces réfugié.e.s que ce soit via le secours en Méditerranée ou dans les Alpes, des maraudes pour distribuer sacs de couchages, vêtements et médicaments à celles et ceux qui sont à la rue, des hébergements temporaires …
Le but de ce concert de solidarité est de récolter sacs de couchage, vêtements, médicaments (liste ci-dessous) afin de les redistribuer à ces divers collectifs.

Continue reading

Stop Dublin/Expulsions ! Des murs devant les préfectures ! – 18/12 – 12h30

Tempête sur le droit d’asile et les exilée.es ! Rassemblement devant toutes les préfectures pour hurler notre rage avec les demandeurs d’asile en lutte, prisonniers du règlement Dublin, traqué.es, mis.e en camp, enfermé.es, menotté.es et expulsé.es depuis les Prahda et les Centres de rétention maintenant. Nous construirons un mur devant la Préfecture, comme le ferons le même jour les demandeurs d’asile de Montpellier, Toulon, Pau, etc. tous engagé.es dans le même combat. SOYEZ PRESENTS ! EMPECHONS LES EXPULSIONS ! POUR UN ACCUEIL SANS CONDITIONS !

APPEL À LA MARCHE SOLIDAIRE « STOP DUBLIN STOP EXPULSIONS » – DIMANCHE 10 DECEMBRE – METRO BOUGAINVILLE à 13h

Nous organisons cette marche pour la cause de tou.te.s les migrant.e.s afin de dénoncer la « procédure Dublin » nous empêchant de demander l’asile en France.

L’ITALIE NE PEUT PAS NOUS ACCUEILLIR!

Dés l’entrée sur le territoire italien, les autorités italiennes nous obligent à donner nos empreintes par la force et la violence, ce qui d’emblée rompt le lien de confiance à peine établi lors de notre sauvetage en mer.

À partir de cette prise d’empreintes, nous sommes sous « procédure Dublin », sans même le savoir et pour toujours.

Pour information, la procédure Dublin consiste à ce que la demande d’asile soit enregistrée là où la personne a été arrêtée (prises d’empreinte) pour la première fois en Europe, soit la plupart du temps en Italie. Cette demande ne peut être effectuée qu’une seule fois, ainsi les personnes franchissant le territoire français se retrouvent dans l’impossibilité de demander l’asile.

L’Italie est la principale porte d’ entrée des migrant.e.s. Elle est ainsi submergée et ne peut subvenir aux besoins de tout le monde.

Nous attendons de longs mois pour une mise à l’abri. Et quand on a la « chance » d’accéder aux « campos » (Centres d’Immigration et d’Expulsion – CIE ), les conditions de vie sont indignes pour des êtres humains et propices à la prolifération des maladies. Les migrant.e.s malades en Italie ne sont pas pris.es en charge: les camps de la croix rouge n’ont même pas de médecins.

Par ailleurs, nous attendons de très longs mois pour le premier enregistrement de notre demande d’asile. Un ou deux ans pour être évalué.e.s et finalement rejeté.e.s comme demandeurs.es d’asile pour la plupart d’entre nous.

Pour finir, les personnes sous « Procédure Dublin », qui font une demande d’asile en France, sont systématiquement expulsées en Italie, là où elles n’ont aucun droit et restent sans abri.

Les expulsions vers l’Italie sont la première étape pour nous ramener dans notre pays d’origine que nous avons dû fuir, parce nous n’y sommes pas en sécurité.

Soyons uni.e.s et venez nombreu.x.ses!!!

DIMANCHE 10 DECEMBRE – METRO BOUGAINVILLE à 13h