APPEL À SOUSCRIPTION POUR « LA DAR CENTRE SOCIAL AUTOGÉRÉ »

Appel à souscription 5€/mois (ou plus si affinités) pour faire vivre

La Dar Centre Social Autogéré

! Le soutien c’est par ici :

https://www.helloasso.com/…/la…/formulaires/1/widget…

La Dar Centre Social Autogéré

est un lieu toujours plus en commun, un outil collectif mis au service du quartier et de ses dynamiques, des luttes et de ce qui nous anime dans nos vies marseillaises.
Ce nouvel élan nous a donné envie de repenser notre modèle économique en passant à un système de cotisation. En effet, quoi de plus normal pour un lieu en commun que d’inventer un modèle économique solidaire et communautaire?
Nous sommes aujourd’hui à la moitié du chemin pour financer les charges fixes du lieu (loyer, électricité, gaz, …). Couvrir la totalité des 1500€/mois permettra de continuer à conforter l’accès libre, gratuit et inconditionnel au centre social et mettre la salle de spectacle toujours plus au service du soutien des collectifs.
Nous en appelons donc à votre soutien en participant à cet appel à souscription. Nous proposons ainsi à celleux qui le souhaitent de participer: 1 balle, 5 balles, 10 balles par mois pour pérenniser un espace autogéré, un outil commun et mis à disposition de celles et ceux qui luttent pour transformer ce drôle de Monde, c’est pas mal non??!!
On vous laisse découvrir ça de plus près avec le lien Helloasso ci-dessus.
Force à vous!

Collecte d’urgence pour les évacués du 59 St Just !

Suite à l’évacuation du squat de St Just hier, les habitants ont été répartis dans deux gymnases éloignés du centre ville (14e et 15e). 130 personnes dont une dizaine d’enfants en bas âge se retrouvent dans une situation ultra-précaire. Afin de répondre à cette urgence, on se mobilise !! Vous pouvez apporter des dons de nourriture (denrées non périssables ou faciles à distribuer…), produits d’hygiène (serviettes hygiéniques, savons, shampooings…) et produits pour bébés (biberons, couches taille 4 et 5, coton, liniment…). Vous pouvez apporter vos dons dès aujourd’hui et dans les prochains jours à différents endroits dans Marseille :
– Manifesten (59 rue Thiers 13001) : entre 17h et 20h
– Dar Lamifa (127 rue d’Aubagne 13006) : entre 15h et 20h
– Evolix / Pôle Média (37 rue Guibal 13003) : entre 9h et 18h (appeler le 04 26 78 49 52 une fois devant)
– McDo de Sainte-Marthe (214 chemin de Sainte-Marthe, 13014) : entre 10h et 16h
Merci pour votre solidarité et faites tourner le message !

Collectif 59 St Just Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba Manifesten Dar Lamifa Collectif du 5 novembre : Noailles en colère Collectif Le Panier En Colère Syndicat des Quartiers Populaires de Marseille – SQPM Maraude Belsunce Médecins du Monde Marseille Fathi Bouaroua Elise Muffins La Base Marseille Charlotte Ricco MTP – Marseille Trop Puissant 1994 South Winners 1987 Réseau Hospitalité Marseille

Solidarité contre la précarité dans la crise du Covid19 à Marseille

Participez à développer le réseau de redistribution autonome marseillais, contre la précarisation généralisée de la population

Pour donner le lien HelloAsso: https://www.helloasso.com/associations/association-la-caillasse/collectes/solidarite-contre-la-precarite-dans-la-crise-du-covid19-a-marseille

Depuis le 17 mars, le confinement couplé à la diminution drastique de l’aide sociale institutionnelle a plongé une grande partie de la population dans la précarité. En effet, nombreu.x.ses sont celles et ceux qui peinaient à s’en sortir avec des emplois précaires (intérim, non déclarés, etc.) et qui aujourd’hui se retrouvent sans aucune ressource.

Face à ce constat et sur la base de collectifs déjà existant, nous avons mis en place à Marseille un vaste réseau bénévole de mise en commun de ressources, de dons et de récupération d’invendus. Le réseau logistique auto organisé est supporté par l’association La Caillasse.

Réseau de distribution : 

Grâce aux donations de différents partenaires dont Emmaüs, la cuisine départementale et certains acteurs du marché des MIN, nous alimentons des points de distributions alimentaires et maraudes sur une grande partie du territoire marseillais.

Le réseau mobilise 2 à 3 camions pleins de 10m3 du lundi au vendredi. Du fait de l’augmentation du nombre de personnes en grande difficulté financière, notre activité n’a cessé d’augmenter. Ce sont ainsi plusieurs tonnes de produits frais, produits laitiers et produits d’hygiène qui sont distribués gratuitement chaque semaine.

Une cinquantaine de bénévoles sont impliqués dans le processus de récupération alimentaire.

Distribution alimentaire :

Distribution gratuite pour environ 350 foyers de fruits et légumes, denrées sèches et produits d’hygiène 2 fois par semaine les mardi et vendredi de 16h à 18h au local du collectif El Manba ainsi qu’à la Casa consola. Lors de ces distributions, le réseau veille également à ce que chaque bénévole impliqué dans la distribution soit muni de masque et de gants.

Maraudes autogérées 

Ce sont plus de 7 points de distributions d’environ 100 repas chauds tous les jours de la semaine entre 19h et 21h qui sont approvisionnés par le réseau en partenariat avec des équipes de cuisine (Canebière, Réformés, Castellane, Cours-Julien – La Plaine, Vieux-Port, Halles-Puget – gare Saint-Charles).

Maison Blanche : 

Au sein de la cité Maison-Blanche, un collectif d’habitant.e.s auto-organisé.e.s distribue 250 à 300 colis alimentaires aux personnes en grande difficulté depuis le début du confinement. Le réseau de distribution alimentaire livre chaque semaine le collectif Maison-Blanche.

Le Mc-Do de Saint-Barthélémy, réquisitionné depuis le mois de décembre 2019,  est devenu un centre névralgique de redistribution dans les quartiers nord. Le réseau de distribution alimentaire l’approvisionne 1 fois par semaine.

Livraisons ponctuelles :

Le réseau alimente également de manière ponctuelle le foyer de travailleurs sans papier à la cité Jean-Jaurès, la cité des Thys à Saint-Loup ainsi que des familles à Noailles, Belsunce et au Panier.

Solidarité avec les personnes en exil dans les Hautes -Alpes :

Chaque semaine un camion de denrée alimentaire part à destination de Gap et de Briançon pour approvisionner des lieux d’accueil de personnes en exil. 

Distribution de colis alimentaires à domicile pour les personnes ne pouvant se déplacer :

Le réseau de distribution alimentaire distribue directement des colis alimentaires à destination de personnes ne pouvant sortir de leur domicile (situation de handicap, personnes vulnérables au covid-19, personnes analphabètes ne pouvant pas remplir les attestations). Au total, ce sont plus de 15 foyers qui sont alimentés par nos bénévoles.

A ce jour, environ 1500 foyers ont accès à nos distributions, sans discrimination, notamment de droit au séjour. Tout ce qui est distribué l’est gratuitement, sans aucune contrepartie.

Ce réseau a besoin de vous :

Si le confinement a aggravé la situation de nombreuses personnes, plus il se prolonge, plus les besoins augmentent. Chaque semaine les points de distribution se font plus nombreux et plus fréquentés. De plus, un grand nombre des personnes touchées par la précarité ne retrouveront probablement pas de situation stable plusieurs semaines ou mois après la date de fin du confinement. Cela nous pousse a devoir projeter notre action sur le long terme. Aussi l’infrastructure avec laquelle nous travaillons nécessite d’être améliorée tant elle a été montée avec les moyens du bord.

Aujourd’hui nous sollicitons votre aide financière pour nous aider à :

  • Nous procurer un camion adapté.
  • Aménager les lieux de stockage et de distribution des denrées.
  • Payer les frais d’essence aujourd’hui assumés par les bénévoles.
  • Nous procurer en grande quantité des produits qui nous font défaut pour alimenter les marchés autogérés tels que :
  •  Des produits secs tels (pâtes, riz, farines etc.)
  • Des produits d’hygiène de base (savons, couches pour bébés etc.)

Pour donner le lien HelloAsso: https://www.helloasso.com/associations/association-la-caillasse/collectes/solidarite-contre-la-precarite-dans-la-crise-du-covid19-a-marseille

Merci de votre solidarité et pour votre générosité.
Le réseau de distribution alimentaire autogérée 13

Contre l’isolement du confinement : collectivisation et redistribution ! Appel pour une cagnotte de soutien aux collectifs al Manba et Parastoo

Salut et grand merci à toutes celleux qui ont déjà participé, c’est
classe.

Le CDATM – Centre de Documentation et d’Animation Tiers Monde, qui nous
héberge au 8 rue Barbaroux, relance une nouvelle cagnotte en ligne,
voici le lien :
https://www.helloasso.com/associations/centre-de-documentation-et-d-animation-du-tiers-monde/formulaires/1/widget

MERCI DE NE PLUS UTILISER LA VIEILLE CAGNOTTE MANBA POUR LES DONS

Soleil sur vos fenêtres, vent dans vos imaginaires,
Hâte de crier avec vous à l’issue de cet sombre tunnel : HURRIYA

Ca fait un mois que nos vies sont cloîtré.es entre les murs, que les
sorties se font «exceptionnelles» sous autorisation et surveillance
policière. La menace de la contamination virale est invoquée, mais la
gestion totalitaire par le confinement a des conséquences dévastatrices
immédiates.

Le couvre-feu imposé détruit toutes les formes de survie économique
faites de débrouille. Les associations qui distribuaient des colis
diminuent leur activité ou sont débordés, les lieux de récupération
deviennent difficilement accessibles, le contrôle des sorties exclut
celleux qui travaillaient au noir.

Celleux qui subissent déjà le racisme administratif (exclu.es du système
d’asile, dublinés, ceux qui dépendent de l’arbitraire de l’OFII, etc.)
font parti.es des groupes les plus touchés par la situation actuelle.
Et d’autant plus pour les femmes et les minorités de genre dont les
existences sont trop souvent invisibilisées.

Se nourrir, quand on n’a accès ni à de l’argent, à la possibilité de
faire des courses, de prendre des colis alimentaires, ni même à une
cuisine… devient plus que compliqué.

L’état est responsable de cette situation. On n’attendra rien de lui.
Mais si nous considérons que toutes les habitant.es de Marseille sont
légitimes et ont droit de vivre dignement il est urgent de trouver
collectivement des moyens de repartir l’argent entre tous.

Si on avait l’habitude de s’autofinancer par des bouffes et concerts en
temps de galère, le confinement réduit notre autonomie, une collecte
pour une caisse commune permettra de centraliser et redistribuer
quartier par quartier aux personnes de nos collectifs qui se retrouvent
sans ressource notamment dans la perspective d’une claustration par
quartier.

Si t’as un peu de thune en large que t’aurais envie de filer, tu peux
faire un virement sur le compte de Parastoo en mentionnant
«Parastoo/Manba», on te remercie chaleureusement, Avec la rage et la
détermination,

Les collectifs Al Manba et Parastoo

Pour celles et ceux qui ne nous connaissent pas,

Al Manba est un collectif de solidarité active contre les frontières
bâti à Marseille en 2015 suite à la fermeture de la frontière italienne.
A travers l’organisation collective d’actions publiques (manifestations,
débats, campagnes de lutte contre l’incroyable inventivité
discriminatoire des gouvernements et la détention diffuse des exilé.es)
ainsi que des groupes de travail (permanence d’autodéfense linguistique,
administratif, accès au logement) nous cherchons à construire des
espaces qui promeuvent la liberté de circulation et d’installation de
toutes et de tous.

PARASTOO est un collectif autogéré en mixité choisie (sans mec cis)pour
et par des personnes en exil à Marseille et leurs soutiens. Le collectif
a été créée en septembre 2016 suite au constat que les femmes,
lesbiennes et les personnes trans en exil continuaient d’être
invisibilisé.es dans nos luttes politiques.

https://elmanba.noblogs.org/home/
https://www.facebook.com/collectifmigrants13/

CONTRE L’ISOLEMENT DU CONFINEMENT : COLLECTIVISATION ET REDISTRIBUTION !

APPEL POUR UNE CAGNOTTE DE SOUTIEN AUX COLLECTIFS EL MANBA ET PARASTOO

Salut et grand merci à toutes celleux qui ont déjà participé, c’est classe.
On relance un tour cette fois avec la plateforme de HelloAsso parce que pour certaines parait c’était galère le rib. En attendant d’en avoir fini avec toutes les formes de banque, voici le lien :
https://www.helloasso.com/associations/al-manba/formulaires/1/widget
Soleil sur vos fenêtres, vent dans vos imaginaires,
Hâte de crier avec vous à l’issue de cet sombre tunnel : HURRIYA

Ca fait vingt jours que nos vies sont cloîtré.es entre les murs, que les
sorties se font «exceptionnelles» sous autorisation et surveillance
policière. La menace de la contamination virale est invoquée, mais la
gestion totalitaire par le confinement a des conséquences dévastatrices
immédiates.

Le couvre-feu imposé détruit toutes les formes de survie économique
faites de débrouille. Les associations qui distribuaient des colis
diminuent leur activité ou sont débordés, les lieux de récupération
deviennent difficilement accessibles, le contrôle des sorties exclut
celleux qui travaillaient au noir.

Continue reading

Discussion autour du soulèvement en Irak

C’est dans un silence assourdissant que le peuple irakien se soulève contre un régime corrompu. Les rares échos arrivant jusqu’à nous n’évoquent que les blessés, les morts et la politique institutionnelle.
Il nous est paru urgent d’organiser une soirée de discussion autour du soulèvement Irakien.

Tant dans nos médias et réseaux que dans les médias mainstream, c’est dans un silence assourdissant que le peuple irakien se soulève contre un régime corrompu. Depuis le 1er Octobre des manifestations massives remplissent les rues irakiennes et déploient une intelligence collective fulgurante dans des workshop, réseaux d’organisations informels, hôpitaux de fortune, occupations de places, de bâtiments. Ni les balles des milices et leurs enlèvements, ni la répression féroce des forces étatiques, ni les annonces politiques récentes (démission du gouvernement), n’altèrent ce soulèvement qui, semblant fondamentalement anti parti et anti clergé, réclame la fin de la corruption et la mise à bas d’un système politique.

Depuis notre position beaucoup des logiques de ce soulèvement nous échappent et nous aurions voulu avoir le temps de déployer une compréhension plus fine des enjeux Irakiens. Néanmoins il nous semble important, plutôt que de courir après une vérité inatteignable, d’exprimer notre solidarité avec ce soulèvement en organisant une soirée de présentation et de discussion. De Bagdad à Bassora ceux et celles qui prennent les rues, parfois en tombant sous les balles, ont besoin d’une solidarité immédiate. Il est grand temps de relayer cette révolution autrement que par son côté dramatique.

Pour ces raisons nous vous proposons une soirée de discussion autour du soulèvement irakien avec Amer Darwysh, artiste Irakien exilé, le Jeudi 6 février à 18h30 à Manifesten, 59 rue Thiers.

PS :

Après on mange : kébbé de courge, dolma, houmous, salade et crème à la cardamome.

Viens !

Bönheur kebabs contre les frontières!

Viens manger des kebabs de seitan en soutien aux 31 personnes accusé-e-s de « solidarité » par le Tribunal d’Imperia, pour des actions en lien avec le camp No Border de Ventimiglia à l’été 2015.

Le Dimanche 15 Septembre à la Salle Gueule à partir de 20h : Bönheur Kebab contre les frontières ! Prix libre. Les sous seront reversé à la défense de ces gens contre leurs accusations bidons, et/ou à des espaces et groupes continuant le même boulot dans les environs de Ventimiglia.

Ce sera aussi l’occasion de sortir le second volume de la compile de punk acoustique/folk Burn Border Burn, en soutien aux mêmes caisses de solidarité. D’ici là, le premier volume est toujours en écoute là : https://busstoppress.bandcamp.com/album/burn-border-burn